Zéro déchet

Salle de bain zéro déchet : l’entretien 4/4

Vous voilà maintenant bien renseignés pour avoir une salle de bain zéro déchet. Ces 3 premiers articles vous ont permis de savoir comment se laver, se faire belle (ou beau) et bichonner ses enfants en diminuant ses déchets. Il ne vous manque plus qu’à découvrir mes conseils pour nettoyer la salle de bain ! A vos chiffons, vos machins, vos bidules et vos trucs ! 🙂

Eh bien, non ! Faire le ménage en mode « zéro déchet », c’est utiliser quelques produits de base et les mélanger si besoin. Un produit a plusieurs utilisations.

Je pense que si vous décidez de réduire vos déchets, c’est pour prendre soin de la planète. Alors forcément, vous avez surement jeter un œil aux produits que vous utilisez pour nettoyer la salle de bain, et même pour faire le ménage en général. Même sans lire la liste des composants, on peut souvent voir un petit logo orange avec un arbre et un poisson qui n’ont pas l’air en grande forme. Ce logo signifie : « danger pour le milieu aquatique ». Les produits qui vont suivre n’ont pas ou très peu d’impact sur l’environnement.

Nettoyant de base multi-usages, au vinaigre

Le vinaigre blanc a des propriétés antiseptiques et désinfectantes, il aide même à nettoyer le calcaire. Dans un flacon spray, je verse (en général) un tiers de vinaigre blanc et 2 tiers d’eau du robinet. La plupart du temps, j’ajoute quelques gouttes d’huiles essentielles pour parfumer le nettoyage.

J’utilise donc ce spray pour laver le lavabo, la baignoire ou encore les toilettes. Je l’utilise même comme désodorisant pour mes toilettes. Quelques pschitts sur la paroi et je referme la cuvette !

Sur cette photo, c’est un nettoyant vinaigre/eau (50/50), dans lequel j’ai fait macérer des peaux de clémentines pendant une semaine. On peut très bien remplacer les peaux de clémentines par des peaux d’oranges.

le produit au vinaigre pour une salle de bain zéro déchet

Fini l’éponge

Pour celles et ceux qui me connaissent, vous savez que je n’utilise plus d’éponge et que je prône l’utilisation du tawashi ou, comme je les appelle sur ma boutique, des éponges lavables. Il s’agit, pour celles que je fabrique, d’une éponge tricotée ou crochetée avec une pelote 100% acrylique, pour qu’elle sèche rapidement et qu’il n’y ai pas de bactéries qui s’y développent. Donc pas d’odeur !

Il existe un autre procédé inventé par Lilacam. Elle explique comment le réaliser sur son tutoriel vidéo : tawashi à faire soi-même.

Pour ma part, je n’ai pas vraiment accroché à ce format. La prise en main est différente du modèle crocheté et j’ai l’impression qu’il frotte moins bien.

tawashi : éponge lavable pour réduire ses dechets

Le bicarbonate

J’utilise le bicarbonate, qui se présente sous la forme d’une poudre blanche, en complément du vinaigre. Lorsque les deux se mélangent, ils forment une mousse nettoyante. Cette mousse, je la crée dans les toilettes et je la laisse agir 30 minutes.

Le bicarbonate à un côté abrasif, c’est pourquoi je l’utilise dans ma baignoire pour frotter à l’aide d’une brosse (je vous en parle plus bas) le dépôt de calcaire sur les parois. C’est un indispensable pour une salle de bain zéro déchet.

Les outils ménagers d’une salle de bain zéro déchet

Mes accessoires pour faire le ménage se réduise à un tawashi, une brosse taille XL 😉 et une vieille brosse à dents. J’utilise aussi un chiffon en microfibre pour nettoyer les miroir avec de l’eau chaude et parfois un peu de vinaigre.

Le compost de salle de bain

Si vous avez tout bien suivi, vous avez compris qu’il n’est plus nécessaire d’avoir de poubelle dans votre salle de bain une fois que vous avez mis en place ces différents conseils pour réduire vos déchets. Les seuls déchets restant sont compostables ! Je vous donne le contenu de ma petite poubelle à compost de ma salle de bain :

  • Les mandrins en carton (brun) de nos rouleaux de papier toilette.
  • Les cheveux récupérés sur la brosse.
  • Les manches des brosses à dents en bambou.
  • Les ongles.

compost de salle de bain zéro déchet

J’espère que cette série d’articles sur la salle de bain zéro déchet vous a plu et surtout vous a appris quelques trucs.

Comme d’habitude, n’hésitez pas à poser vos questions par mail ou en commentaire.

 

A bientôt !

Marie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *